Notre vie en Malaisie

Camper à l'autre bout du monde

Publié le 5/01/2015 à 23:51 dans Journal de bord, Nouvelle-Zélande
Mots clefs :

Habiter à Kuala Lumpur, nous permet de voyager dans des endroits qui nous auraient semblés improbables il y a deux ans!

En trois semaines, voilà nos vacances de Noël préparées, billets d'avion et camping car réservés!

Départ pour Aukland à 10 heures d'avion de KL. On ne savait pas vraiment à quoi s'attendre si ce n'est les magnifiques photos qui nous ont donné envie d'aller voir par nous mêmes ces beautés naturelles. 

Après une petite nuit, nous prenons possession du camping car, immense! La carte en main nous prenons le cap des grottes de Waitamo au sud d'Aukland. Mais finalement, profitant de la liberté que nous donne le camping car, nous nous arrêtons à mi-chemin au bord du lac Waikare en bordure d'un champ où paturent des troupeaux de vaches. Ca nous rappelle la Suisse tous ces pâturages!   

Le lendemain, nous explorons les grottes aux vers luisants de Waitamo. En Malaisie, nous avons vu les lucioles qui clignotent sur les arbres qui bordent la rivière, mais les vers luisants scintillent sans discontinuité tant qu'ils ont faim. C'était magique de voir le plafond de la grotte illuminé par ces minuscules lanternes.  

En fin d'après-midi, nous reprenons la route pour rejoindre des amis à Tongariro, un endroit désertique au pied de trois volcans en activité. Nous sommes en été mais le sommet d'une des montagnes est encore couverte de neige et le vent qui souffle nous transperse de froid! BRRRRRRRR! Remarque ça fait du bien de sentir le froid!

Nous optons pour une ballade au pied du volcan pour aller voir une cascade. Mieux équipés, nous aurions pu faire une marche de 16 kilomètres sur le plateau des sommets des volcans et admirer les lacs bleu émeraude situés dans les cratères des volcans.

La marche que nous avons faite était magnifique et nous a fait découvrir la flore broussailleuse endémique de cette région. A certains endroits, il y a des taînées d'abres morts. Ils ont été brûlés par une pluie acide, dûe à l'éruption de cendres l'année passée.

Nous continuons notre périple en direction du lac Taupo. Comme à chaque endroit où nous allons, que ça soit au bord d'un lac, où en mer, Florent demande à pêcher. Ce lac est magnifique! Il a pris forme dans un ancien cratère. On dirait une énorme piscine à débordement. A la fin de la journée, nous avons pris 4 énormes truites, relâché trois trop petites, la mesure ici est de 40 cm! Ca nous a fait du poisson frais pour toute la semaine! C'est seulement en repartant de Taupo que nous avons vu qu'il y avait des endroits pour fumer le poisson. Ca sera pour une prochaine fois! 

Notre route continue en direction de Rotorua par la route 5 qui longe les lacs sulfureux et nous enveloppe de vapeurs d'eau qui sortent de la terre.

Nous laissons aller notre imagination dans cette athmosphère mystérieuse au bord de lacs boullionnants, aux couleurs inhabituelles. On a l'impression d'être au milieu d'une peinture en pleine création. On sent la chaleur de la terre sous nos pieds. Les Maoris proposent même des plats cuits dans un trou dans la terre fumante. Ca fait comme un four. Toute cette région est magnifique et tellement unique pour nous.

Après ce périple, qui nous a plongé dans un autre monde, nous continuons sur Whakatane. C'est, pour nous, une occasion unique de nous rendre sur une petite île volcanique: White island. Son paysage est inattendu: un lac acide jaune bouillonnant, bordé de cristaux de souffre. L'odeur est tellement irrespirable que l'on doit porter un masque. 

Le lendemain, Adrien et moi partons nager avec des otaries. Par rapport à la mer en Malaisie, l'Océan est très froid et vivifiant! Heureusement que nous avions des combinaisons! C'était très amusant de nager avec les otaries. Elles venaient vers nous, passaient sous notre ventre, nageaient sur le dos et revenaient à vive allure! C'était très drôle! Pendant le trajet nous avons vu beaucoup de dauphins, des pinguins et même deux requins!

Nous avons beaucoup aimé le camping de Ohope beach. La plage est immense et les vagues magnifiques pour s'initier au surf!

Deux heures de rire avec un prof de surf super, Biver! Ce qui nous a particulièment plu, c'est que les gens sont très sympas. Ils prennent le temps de discuter et partagent volontiers des petits filons. C'est comme ça qu'on a pu trouver de la baudroie pour notre repas de Noël et accéder à une plage couverte de coquillages. 

Nous avons remonté le Coromandel en passant par Mont Mauganui, la seule petite ville où nous nous sommes arrêtés. Petite ville animée avec de super bons restaurants!

Nous avons terminé notre séjour en New-Zélande à Hot Water beach, une plage où, à marée basse, on peut creuser dans le sable pour atteindre les sources d'eau chaude. A certains endroits c'était même bouillant! Le jour de Noël, nous avons fait une excursion en kayak jusqu'à Cathedral Cove: un des endroit s où ils ont tourné Narnja.

Ca restera un de nos plus beau voyage!

Sophie 

 

 

 

 

 

 

 


Page précédente | Page 18 sur 87 | Page suivante

La carte des lieux visités



Mes amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email